ils allaient arreté cette mère pour vole de nourritures jusqu’a qu’il decouvrez ces 3 bébés affamés

ils allaient arreté cette mère pour vole de nourritures jusqu’a qu’il decouvrez ces 3 bébés affamés

Ils ont depuis mis à jour le post en question car les commentaires des internautes ont dépassé tout ce qu’ils avaient prévu. L’histoire a eu lieu en Caroline du Nord le 4 novembre dernier et a changé le quotidien de Theresa West.

Parfois, certains sont dans l’obligation de voler pour faire face à des situations extrêmement difficiles. Mais avant de juger, que feriez -vous si vous étiez confronté à une situation comme celle que nous allons vous raconter ci dessous ?

Le 5 novembre dernier, le département de police de Hillsborough a mis en ligne une histoire étonnante sur sa page Facebook à ce sujet.

« Hier le brigadier Keith Bradshaw et l’agent Candace Spragins ont enquêté sur un vol dans le magasin Food Lion. Ils ont retrouvé la coupable à son domicile où elle a remboursé les 36$ de nourriture qu’elle avait dérobé pour elle et son enfants. »

« CE N’EST PAS DE L’AVIDITÉ MAIS UN DÉLIT DE NÉCESSITÉ DE LA PART D’UNE MAMAN ESSAYANT DE NOURRIR UN ENFANT. »

Dans un interview avec le Herald-Sun, Theresa West a expliqué son comportement. Elle avait plusieurs fois tenter de trouver d’autres solutions mais seule avec ses trois enfants, elle a fini par voler. Mais elle ne s’attendait absolument pas à cette réaction de la part des forces de l’ordre.

La police de Hillsborough poursuit:

« BIEN QUE LES POLICIERS DEVAIENT L’INCULPER POUR LE VOL, ILS ONT PRIS SUR EUX DE RETOURNER DANS LE SUPERMARCHÉ ET D’ACHETER POUR 140$ DE COURSES, RAMENANT LES DENRÉES À LA FAMILLE AFFAMÉE. »

Theresa n’en croyait pas ses yeux au moment où elle les a vus revenir les bras chargés d’aliments pour nourrir ses enfants. De la viande, des fruits, des légumes, des féculents, tellement de choses que sa famille n’avait plus l’habitude de savourer.

Même si ce geste a étonné Theresa, sa famille et même les internautes, cela semblait presque normal pour le département de police local:

« Des fois le travail de la police n’est pas coulé dans le béton. Nous sommes d’abord des humains avant d’être des policiers. Plus souvent qu’on ne le pense, la compassion pour notre communauté le démontre. C’est ce que signifie la police de Hillsborough et le brigadier Bradshaw et l’agent Spragins devraient être loués pour cela.

Aucun des deux ne voulaient que cela se sache, donc s’il vous plait faites-leur part de votre appréciation ».

Les agents ont souhaité venir en aide à cette maman. Un beau geste qui devrait en effet être le plus normal du monde!

Auteur de l’article : Luisa Drouin