Céline Dion, son compagnon terrassé par une crise cardiaque.

Une fois encore, elle tremble pour un homme qui lutte contre la mort, un homme qui lui a tant donné, qu’elle a adoré avec l’exaltation de la jeunesse. Le chanteur américain Peabo Bryson a été victime d’une crise cardiaque à son domicile, en Géorgie. Lors de son hospitalisation en urgence, les médecins ne donnent que peu d’espoir à son entourage. Pendant plusieurs jours, Céline est dans l’angoisse et ne peut s’empêcher de dérouler leur histoire, s’accrochant aux souvenirs merveilleux qui les liaient à jamais.

Leur rencontre remonte à 1991. Auteur-compositeur et interprète reconnu dans le milieu de la musique rhythm and blues, le beau Peabo à la voix envoûtante est doté d’une prestance peu commune. La prodigieuse carrière internationale de la diva canadienne a décollé pour de bon avec un album anglophone, Unison, sorti l’année précédente, qui l’a fait connaître dans le monde entier. Elle n’a pas encore uni son destin à René, et même si elle sait qu’elle lui doit beaucoup, elle ne s’interdit pas pour autant les belles rencontres avec d’autres hommes dès lors qu’ils possèdent talent et charisme. Peabo est de ceux-là.

Leur coup de foudre artistique va même engendrer un duo dont le clip laisse deviner toute la force de leur relation. Dans leur interprétation commune de la chanson du dessin animé La Belle et la Bête, il n’y a pas que leurs voix qui se marient à merveille. Tout, dans les gestes et les regards, donne à penser qu’ils vivent un moment magique, un instant que relève presque du surnaturel, comme dans un conte, justement. Dans cet univers onirique, face à Peabo, qui la couve du regard, Céline rayonne, plus femme que jamais, comme transcendée par une force intérieure qui la dépasse…

Les années ont passé, mais elle n’a jamais oublié la ferveur de ce tendre échange, fût-il pour les besoins de la caméra du réalisateur Dominic Orlando. Car même quand on joue, et à ce sujet tous les acteurs sont unanimes, il est souvent bien difficile de ne pas se laisser embarquer par l’émotion au point de confondre la réalité et la fiction…