Cette dame de plus de 60 ans dévoile son « triste » quotidien « Quand j’ai tout payé, il ne me reste même pas 20 euro »

Les personnes âgées font partie des catégories de personnes les plus en difficulté face à la crise sociale en France. Monique Pinte a témoigné de ses misères au quotidien.

Les manifestants semblent voir leur rang grossir à vue d’oeil. Comme on a pu le constater durant la manifestation des gilets jaunes, les retraités ont eux aussi rejoint les rangs des manifestants. Ils comptent désormais parmis eux aussi bien des jeunes lycéens que des personnes âgées.

Une mère de famille retraitée a décidé de témoigner sur France 3 de la complexité qu’elle affrontait tous les jours depuis qu’elle a pris sa retraite.

SANS REPAS PENDANT 2 JOURS

Monique Pinte est une retraitée de 65 ans qui fait face à des problèmes financiers depuis déjà des années.

Dans un témoignage vidéo recueilli par Maeva Damoy et Antoine Laroche, Monique a confié qu’elle gagnait une pension de 727 euros par mois. Mais avec cette somme, une fois toutes ses charges payées, il ne lui resterait plus rien.

La raison pour laquelle son compte bancaire est en permanence à découvert.

« Une fois que j’ai tout payé, il me reste quoi ? Je vais dire 20 euros. C’est pour ça que je suis à découvert à la banque. »,

confie-t-elle.

Apparemment elle affronterait cette vie précaire depuis qu’elle a pris sa retraite. Pourtant avant cela elle arrivait bien à gérer sa situation financière, et elle arrivait même à mettre un peu de côté.

« Je gagnais un peu plus que ça quand même. 320 euros de plus (…) Mais je vivais, quoi. Je pouvais sortir, j’allais au cinéma, je faisais des petits week-ends avec mon fils. C’était bien. »,

a raconté Monique avec un trait attristé.