Cette femme met au monde 3 nourrissons noirs alors que son époux est blanc

Au bout de six semaines, l’heure est venue pour le couple de consulter leur médecin vivant à Honduras, pour faire un bilan et vérifier si les embryons ont évolué. Rachel est très nerveuse car elle a peur d’avoir perdu le bébé et qu’il ne voit rien. Mais arrivés sur place, ils sont confrontés à une toute autre surprise !

Ils commencent alors à partager et parler avec leur médecin dans un espagnol approximatif. Ce dernier leur demande s’ils sont certains d’avoir transféré deux embryons et ils répondent qu’ils sont persuadés que oui.

Le couple découvre avec étonnement qu’un des embryons s’est séparé en deux dans le ventre de Rachel. Donc finalement ce ne sera pas des jumeaux mais des triplés qu’Aaron et Rachel vont avoir ! Rachel fond en larmes de joie et d’excitation mais admet avoir quelques craintes vu qu’ils sont trois bébés.

Pourtant, l’accouchement se passe à merveille et les Halbert deviennent les parents, pas seulement de deux beaux jeunes enfants mais, de cinq enfants à la peau mate.

Ils reçoivent un grand soutien de la part de leur famille et de leurs amis concernant la manière atypique qu’ils ont choisi pour constituer leur propre famille. Aaron et Rachel vivent un rêve éveillé. Même si leur famille ne ressemble pas à une famille ordinaire, ils sont très heureux d’avoir construit un nouveau type familial.

Aaron témoigne qu’il a été épanoui durant la grossesse de sa femme, de voir ses enfants, à la peau métissée et aux cheveux bouclés, embrasser le ventre blanc de Rachel. Tous les soirs, le grand frère disait bonne nuit à ses futures petites sœurs et maintenant il peut le leur dire en vrai. Aaron, à la suite d’un souvenir de l’un de ses amis qui s’embarque dans le processus d’adoption pour avoir une famille américaine classique, décrit leur photo de famille comme un avant-goût du paradis.

Vous pouvez voir dans cette vidéo la façon dont ils expliquent leur histoire et toute l’émotion qu’ils ont ressentie au moment de l’adoption des embryons congelés depuis 15 ans. C’est devenu un combat qui leur tenait à cœur de ne pas laisser ces embryons oubliés. Grâce à cette action, ils sont désormais parents de trois belles petites filles.

Regardez l’expérience de vie fantastique des Halbert :

Le racisme ne devrait plus faire partie de notre société car elle est multiculturelle, nous avons tous des origines du monde entier. Et l’amour des parents pour un enfant va bien au-delà de son ADN, de son teint de peau ou de son sang.

Partagez cet article pour sensibiliser les gens sur l’égalité humaine et pour que tous les parents puissent construire leur propre famille sans jugement extérieur !

suite de l'article