Jean-Luc Reichmann: Des policiers lui rendent une petite visite pour l’un de ses actes

Très impliquée, l’animateur Jean-Luc Reichmann des 12 Coups de midi a même retrouvé la brigade des mineurs, tous les détails.

Ces derniers mois ont été très difficiles pour Jean-Luc Reichmann. Très fier de son ancien maître de midi, Christian Quesada, l’animateur des 12 Coups de midiest tombé de très haut le 27 mars dernier en apprenant que son protégé avait été mis en examen pour détention et diffusion d’images péd_opor_nographiques.

Un véritable coup de massue pour le présentateur de 58 ans qui n’a cessé de faire de la prévention contre les violences faites aux enfants. Depuis 2013, il est même le héros de la série Léo Matteï, Brigade des mineurs dans lequel il se fait le porte-drapeau de la protection de l’enfance.

« De plus en plus, nos enfants sont en danger. Avec Matteï, je veux les mettre en garde. Pour être au plus proche de la réalité, je me suis adressé à la brigade de protection des mineurs, où j’ai connu le commandant Laridan [véritable commandant de la brigade de protection des mineurs de Paris, ndlr] », avait-il confié à TV Mag en 2014.

Jean-Luc Reichmann reprend le combat

Afin de comprendre au mieux les enjeux et être au plus proche de la réalité du terrain, Jean-Luc Reichmann n’a pas hésité à se mettre en immersion avec les forces de l’ordre. « Je fais des stages d’immersion à la brigade, je prends des notes. Ou je leur vole des expressions, même. Je veux informer sans déformer.

Je me mets à la place des parents : s’il y a des problèmes de racket, d’attouchement, de violence, à qui dois-je m’adresser ?