Ces prochains jours vous allez rencontrer énormément d’araignées chez vous

5. Pholque phalangide (7-10 mm)

Encore une espèce qui ne vit pratiquement que dans nos maisons. On la reconnait grâce à ses pattes très longues et très fines. Elle réside dans les caves, dans les coins des pièces où elle tisse une toile irrégulière qui forme un piège redoutable pour tous les autres insectes. L’araignée fait vibrer sa toile tellement rapidement qu’elle en disparaît.

6. Les Opiliones

En fait, il ne s’agit pas véritablement d’araignées, puisqu’elles ne peuvent pas faire de toile et n’ont pas de venin. Elle ressemblent beaucoup au Pholque phalangide vu précédemment. Un truc un peu glauque: elles peuvent laisser tomber leurs jambes quand elles se sentent menacées, et celles-ci peuvent continuer à bouger quelques instants de manière autonome. Elles peuvent aussi marcher sur trois pattes, ça ne leur pose pas trop de problèmes aux demoiselles.

7. L’Araignée porte-croix (4-18 mm)

L’une des araignées les plus communes et aussi les plus belles de chez nous. Vous les retrouverez dans votre jardin et les reconnaîtrez grâce à la marque en forme de croix qui se situe sur leur dos. Ce sont des chasseuses redoutables qui sont actives surtout la nuit. Elle sont totalement sans dan ger pour nous, mais mieux vaut ne pas trop s’en approcher, une morsure peut causer des démangeaisons pendant plusieurs heures.

8. Scotophaeus blackwalli (8-12 mm)

Aussi appelée « le tigre de nos maisons », cette espèce d’araignée se jette littéralement sur ses proies. Elle attaque même parfois d’autres araignées. Si vous allez aux toilettes la nuit, il est possible que vous tombiez sur un de ces spécimens. Et si vous tentez de l’écraser, il n’est pas rare qu’elle essaye de vous mordre.

Une morsure peut d’ailleurs vous démanger sérieusement. Mais bon, vous prenez plus de risques avec les moustiques et les autres insectes. La liste est encore longue en Belgique et en France . Si vous voulez en connaitre plus, n’hésitez pas à surfer sur le web. Même si, comme vous l’aurez compris, elle ne sont pas une menace pour l’homme dans nos pays.

Ne vous inquiétez pas il n’y a rien à craindre :

Il existe de très nombreuses astuces sur internet ( tabac, citron, vinaigre, châtaignes, menthe poivrée, etc.). Ces remèdespeuvent peut-être, l’espace de quelques jours, donner l’impression de fonctionner. Mais une spécialiste l’affirme :

« Chercher à repousser les araignées de son appartement, c’est une erreur. » « Chez vous, un petit écosystème se met en place, avec des proies et des prédateurs. L’araignée, elle, est tout en haut, et il ne faut pas changer cela, estime Cyril Courtial. Elle a un rôle d’insecticide, mais elle le fait naturellement. »

« C’est bien plus efficace et moins toxique qu’un insecticide, poursuit Cyril Courtial. Elles vont faire le même travail, manger des insectes, des cloportes, des moucherons, certains la nuit. Plutôt que de chercher à se débarrasser des araignées, il faut donc chercher à vivre avec.

Avoir des araignées, « c’est donc quelque part bon signe, car cela veut dire que votre intérieur sera sain, pas toxique et qu’il n’y aura généralement pas beaucoup de moustiques », explique Anne Bounias-Delacour.

Source de l’article original fr.newsmonkey.be